Origine de la Bio-Dynamie

En 1924, Rudolph STEINER (polytechnicien de l’école de Vienne), remarque un stress et un mal vivre dans les villes. Il attribue ce mal à une alimentation de mauvaise qualité.
A la suite de ce constat, il réunit un groupe d’agriculteurs sensibilisés par ce problème à qui il fît huit conférences dont le but était de définir une nouvelle agriculture.

Ces conférences sont rassemblées dans " le cours aux agriculteurs " de Rudolph STEINER.

Ses Principes :


    Amélioration du sol et de la plante par des préparations
       issues de matières végétales, animales et minérales.


    Application de ces préparations à des moments précis
        en fonction des cycles de végétation de la vigne et en
        rapport avec le calendrier lunaire et planétaire.

    Travail du sol par des labours et des griffonnages.

Application des techniques Bio-Dynamiques sur notre vignoble.
Il s’agit de favoriser les échanges entre le sol et le système racinaire et foliaire de la vigne afin de permettre la pleine expression du terroir dans les raisins.
anabull2.gif (133 octets)  Les préparations

La préparation 500, bouse de corne, agit sur la plante.

Elle renforce la vie souterraine.

Son efficacité est confirmée par de nombreuses observations :
les racines sont plus allongées, plus denses, mieux réparties.

La préparation 501( silice de corne), aide au développement des feuilles, à l’équilibre de la fleur, à l’initiation florale de l’année suivante et donne l’énergie nécessaire à une bonne fructification.

Elle apporte beaucoup de lumière. Il faut donc la passer au printemps, tôt le matin, pour éviter de brûler le feuillage et les fleurs

La préparation Maria Thun est un compost de bouse qui soutient et renforce le processus de décomposition de la terre.
La Maria Thun contient tous les éléments qui aident à la formation du complexe argilo-humique favorisant ainsi la microbiologie du sol et du sous-sol.

Ces préparations doivent être dynamisées.
eau_ds_dynamiseur.jpg (8620 octets)

On les dilue avec de l’eau, dans une cuve en bois ouverte de 400 litres.
On fait tourner rapidement l’eau de façon à ce qu’il se forme au centre de la cuve un vortex allant presque jusqu’au fond.
Ainsi, l’ensemble est pris dans un mouvement de rotation que l'on appelle dynamisation.
Puis, on inverse rapidement le mouvement pour que le tout bouillonne dans le sens opposé.
On réalise cette opération 20 minutes ou 1 heure suivant les préparations.

Les autre préparations sont élaborées à partir d’Achillée, de Camomille, d’Ortie, d’écorce de Chêne, de Pissenlit et de Valériane. Toutes ont subi des fermentations qui les transforment en humus aux qualités particulières.

Elles serviront à l’ensemencement des composts afin d’en orienter les fermentations pour l’équilibre et l’harmonie du sol et de la vigne.

Ici, notre compost sous de vieux chênes centenaires.

Le Calendrier Maria THUN

Depuis 40 ans, les expériences menées par Maria Thun ont permis de constater les influences cosmiques sur la croissance des plantes.
Ces influences semblent liées aux positions de la lune, du soleil et des planètes par rapport aux constellations.
Un calendrier lié à ces observations a été mis au point : il définit le type de fructification stimulé par la lune ou les planètes.

Il y a donc:
Des jours fleurs favorables aux fleurs ;
Des jours feuilles favorables aux "plantes à feuilles" (salades, épinards…) ;
Des jours racines favorables aux "plantes racines" (carottes, betteraves…) ;
Des jours fruits favorables aux "plantes à fruits" (arbres fruitiers, vignes…).

Grâce à ce calendrier, les travaux et les traitements de la vigne peuvent être magnifiés par le choix des dates d’intervention.
Rien de vraiment nouveau car depuis des milliers d’années, tout bon agriculteur tient compte des rythmes solaires et lunaires ! ! !

  

Le travail du sol

Le sol est vivant !!

Il possède une extraordinaire organisation vivante : un milliard d’organismes vivants au gramme. (travaux de Claude Bourguignon, ingénieur agronome).

Or la faune (vers, bactéries, micro-organismes…) crée     une   aération naturelle et une porosité du sol qui lui permet de mieux absorber l’eau de pluie limitant ainsi les problèmes d’érosion.

Cette faune transforme aussi la matière organique en humus.

On sait aussi que les échanges entre les racines et le sol ne se font pas directement mais par l’intermédiaire de ces micro-organismes. Donc, sans vie dans le sol, il ne peut y avoir d’effet terroir.

En aérant, en décompactant, on favorise l’activité du sol car la faune épigée (de surface) présente sur les trente premiers centimètres du  sous-sol vit exclusivement en aérobie.

Cette façon culturale coupe les radicelles de la plante qui sont en surface et incite les racines principales à plonger toujours plus profondément pour rechercher leur alimentation.(70 mètres).

Pour cela, nous utilisons un appareil qui griffe le sol que l'on appelle griffon et qui est attelé derrière le tracteur. (Photo).

EN CONCLUSION
La Biodynamie veut atteindre un équilibre entre la vigne et le sol.

Plus l’équilibre est parfait, moins les risques de maladies ou de parasites sont grands.

Toutefois, on intervient pour aider la vigne avec des tisanes, des décoctions ou des dilutions homéopathiques de plantes complétées par des produits naturels comme la fleur de Soufre ou la Bouillie Bordelaise à faible dose.

Il est vrai que pour des esprits matérialistes et rationalistes c’est à dire presque nous tous,

                - des dilutions homéopathiques,

                - des dynamisations,

                - l’utilisation de cornes pour certains préparats,

                - un calendrier planétaire…      Tout cela peut être dérangeant.

Pourtant, si l’on arrive à sortir de nos limites intellectuelles , l’observation sur le terrain montre que les préparations Bio-Dynamiques ont un réel effet sur la vigne et le sol.

La Bio-Dynamie peut répondre aux problèmes que l’on se pose aujourd’hui, tels que

               La rétrogradation des sols ( le sol meurt et redevient roche),

               La recherche de la qualité,

               L'expression du terroir ....